[Accueil www.laissey.com]
 
Géographie
Sa localisation
Ses reliefs
Ses eaux vives

Histoire
Son histoire
Ses curiosités
Ses célébrités
Ses mines de fer
Ses entreprises
Patrimoine multimédia

Photographies
D'antan
De classes
Hivernales
Printanières
Automnales
La faune et la flore

Cours de photographie

Contact
Contact
Liens

Ses eaux vives : ses sources et sa fontaine
 
Encaissé dans une vallée, Laissey compte de nombreuses sources alimentées par les pluies dévalant les collines. Et que serait un village sans sa traditionnelle fontaine ? Naturellement, Laissey n'échappe pas à la coutume.
Sommaire
Ses sources
Laissey compte de nombreuses sources alimentées par les eaux de pluies ruisselant des collines. Malheureusement, pour certaines, leur lit n'étant plus entretenu, il faut fendre la végétation pour les redécouvrir. D'autres ont préféré se cacher définitivement et emprunter d'autres chemins. D'autres encore traversent directement les caves ou les sous-sols de certaines habitations ignorant les plans des architectes et indifférentes aux lois du béton. Seul le doux bruit d'une pelleteuse les attire : quelques coups de godet sur un terrain pentu suffisent pour se créer une piscine naturelle. Ah ? Vous vouliez construire une maison ? Dommage ! Faites comme les Shadocks : pompez !

Officiellement recensée, la source de la Chevanne, sur la propriété du même nom entre le barrage amont et le pont de Laissey, est une résurgence du Gour. Une coloration, qui eût lieu le 22 février 1974, mit en évidence cette relation.


[La source de la Chevanne]
La source de la Chevanne (2 avril 2006).


Autre source recensée, celle de l'Écluse d'Aigremont, à l'aval de cette dernière. Une coloration effectuée en 1957 montrera sa relation avec une perte située au Petit Roulans. Que de chemin parcouru pour un si petit ruisseau !

Deux autres sources très actives et les plus visibles se trouvent le long du chemin du Rognon. Elles apparaissent après de fortes pluies continues. On peut se demander si elles ne sont pas elles aussi, tout simplement, des résurgences du Gour ou des pertes de ses galeries de dérivation.


[La première source du Rognon]   [La deuxième source du Rognon]
Les deux sources visibles le long du chemin du Rognon (17 avril 2005).
Sa fontaine
Comme tout village qui se respecte, Laissey possède sa traditionnelle fontaine. Située dans le "Bas du village", elle sert aujourd'hui de rond-point, bien loin de sa fonctionnalité première. Néanmoins, quelques riverains y viennent l'été remplir leurs arrosoirs pour leur jardin.


[L'ancienne fontaine du bas du village]
L'ancienne fontaine du "Bas du village" (21 juillet 2005).


En 2007, le bassin fut détruit et reconstruit. Plus imposant, il reprend les dimensions de la pièce d'eau de la fontaine originelle.


[La fontaine actuelle du bas du village]
La fontaine actuelle (16 septembre 2012).
Bibliographie
  • Beunes et empoues, bulletin n° 6 (Groupe spéléologique de Clerval, 1974).
  • A.S.E., bulletin n° 12 (Association spéléologique de l'est, 1975).
  • Contribution à l'étude des bassins karstiques de la région de Champlive (Doubs) (Christian Pasquier, Université de Franche-Comté, 1975).

 
Dernière mise à jour : le 1er janvier 2017